ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Midi-Pyrénées

Domaines d'intervention

Bruit

Le bruit constitue pour plusieurs millions de Français la gêne nº 1 dans leur vie. Afin de lutter contre ces nuisances sonores, l'ADEME soutient la recherche et le développement sur la réduction des émissions sonores, la limitation de la propagation du bruit et l'isolation acoustique des bâtiments.

Bruit

Les nuisances sonores sont dénoncées par une large majorité de Français comme la première gêne à laquelle ils sont confrontés dans leur vie quotidienne.

La plus grande partie de ces nuisances vient du trio "transport routier, transport ferroviaire, transport aérien".

Transport aérien

Sur la période 1995-2003, la Direction régionale de l’ADEME a géré un dispositif d’aide à l’insonorisation des logements situés à proximité de l’aéroport de Toulouse-Blagnac.
Ce dispositif a touché près de 5 000 logements et représenté plus de 22 millions d’euros d’aides financières.

Ce dispositif d’aide est géré depuis 2004 par le gestionnaire de l’aéroport. Il a pour nom SILENCIO.

Transport routier et ferré

Sur la période 2009-2014, la Direction régionale de l’ADEME a assuré le relais entre le Siège de l’ADEME et les acteurs locaux éligibles au fond Grenelle (2009-2012) pour la résorption des points noirs lié au bruit des transports routiers et ferrés (collectivités gestionnaires d’infrastructures routières et Réseau Ferré de France).

En Midi-Pyrénées, sur la base d’un recensement des Points Noirs du Bruit (PNB) effectué dans les différents départements, une première opération a été lancée dès 2009 par le Conseil général des Hautes-Pyrénées pour l’insonorisation de logements bordant deux entrées de la Ville de Tarbes.
Soutenue techniquement par la Direction Départementale des Territoires (DDT 65) et aidée financièrement par l’ADEME (à hauteur de 80 % des dépenses prévisionnelles), cette opération a concerné 111 logements recensés comme bruyants, représentant 250 habitants.

Entre 2012 et 2014, deux autres opérations de résorption de « points noirs bruit » ont été menées en Midi-Pyrénées, avec le soutien technique et financier de l’ADEME :

  • une opération d'insonorisation de l'ensemble des points noirs bruit de la commune de Lourdes (Hautes-Pyrénées), une première en France. Trois maîtres d'ouvrage différents se sont associés pour mener à bien cette opération : l'État, le Conseil général et la Ville de Lourdes.
    L'opératiopn prévoyait le traitement de 240 points noirs bruit, représentant près de 272 logements.
  • une opération d'insonorisation des logements situés en bordure des axes ferroviaires Toulouse-Sète et Toulouse-Tarbes, soit 70 points noirs bruit représentant 142 logements. Les façades ont été isolées et plusieurs murs anti-bruit ont été construits en zone urbaine dense.

Ainsi, en 3 ans, les aides de l'ADEME auront facilité l'amélioration des conditions de vie de plus de 470 familles soumises à des bruits routiers ou ferroviaires intenses !

Cartes des Points Noirs du Bruit de Tarbes
(cliquez pour télécharger les images en haute définition)

Secteur Adriana

Carte des Points Noirs du Bruit du secteur Adriana de Tarbes (nouvelle fenêtre). Voir le descriptif détaillé ci-après (PDF - 683.8Ko)

Secteur Séméac-Pont Saint Frai

Carte des Points Noirs du Bruit du secteur Séméac-Pont Saint Frai de Tarbes (nouvelle fenêtre). Voir le descriptif détaillé ci-après (PDF - 1.5Mo)