ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Midi-Pyrénées

Déchets

Contexte régional

Déchets ménagers et assimilés

Gisement régional

En Midi-Pyrénées, la quantité de déchets ménagers et assimilés (DMA) collectés atteint 1,5 millions de tonnes (source : SINOE® - enquête collecte 2013).

Cela représente 523 kg/ habitant/an (571 kg en France), dont :

  • 264 kg d’ordures ménagères résiduelles (en baisse depuis 2009),
  • 90 kg de déchets d’emballages, journaux, biodéchets et verre (en baisse depuis 2009),
  • 169 kg de déchets déposés en déchèterie (en légère augmentation depuis 2009).

Tonnages de déchets ménagers et assimilés collectés

Descriptif détaillé du graphique (XLSX - 9.2Ko)

Répartition des tonnages par départemement

Descriptif détaillé du graphique (XLS - 25.6Ko)

Haut de page

Traitement des déchets ménagers et assimilés

Le recours au stockage comme mode de traitement des déchets ménagers et assimilés représente en moyenne 39 % en Midi-Pyrénées, représentant encore le principal mode d’élimination des déchets ménagers (source : SINOE® - enquête collecte 2013).

Les filières de valorisation des déchets ménagers et assimilés sont néanmoins présentes :

  • valorisation énergétique : 24 %
  • valorisation matière : 25 %
  • valorisation organique : 12 %

87 unités de traitement autorisées étaient en fonctionnement en 2010, en Midi-Pyrénées (données DREAL) :

  • 19 centres de stockage,
  • 3 unités de valorisation énergétique,
  • 23 centres de tri,
  • 42 plates-formes de compostage

Incinérateur avec récupération d'énergie à Montauban (82) Centre de tri de Millau (12)

2 millions de tonnes de déchets ont été traitées en 2010, en Midi-Pyrénées (- 2% par rapport à 2008).
Au niveau national, la quantité de déchets traités était en 2010 de 49 millions de tonnes (+ 3% par rapport à 2008).

60 % des déchets entrants en unité de traitement proviennent des ménages et 34 % des entreprises.
Le reste est réparti entre déchets municipaux et déchets liés à l’élimination des déchets.

Traitement des déchets dans les installations régionales : répartition par type

Descriptif détaillé du graphique (XLS - 26.1Ko)

Valorisation des déchets en Midi-Pyrénées :

  • la production de compost en 2010 était de 74 882 tonnes (2,08 millions tonnes produites en France) ;
  • les centres de tri valorisent 286 000 tonnes (8 millions tonnes en France).

Haut de page

Déchets des activités économiques

Les déchets des activités économiques sont les déchets produits par l’industrie, le commerce, l’artisanat, les transports et les services.

Il existe 3 grandes catégories de déchets :

Déchets non dangereux

Ils sont en partie collectés séparément des déchets ménagers et assimilés, mais les modalités et les conditions de traitement sont souvent les mêmes.

Ces déchets ne présentent pas de caractère toxique ou dangereux et la manutention ou le stockage ne nécessitent pas de précaution particulière.

Exemples : bois, papiers-cartons, métaux, plastiques, verre, caoutchouc, textiles, déchets organiques…

Quantité : 1,4 millions de tonnes produits par an en Midi-Pyrénées (84 millions de tonnes au niveau national).
8 % des établissements (plus de 10 salariés) produisent 75 % des déchets non dangereux de Midi-Pyrénées, les 25 % restant étant produits par 92 % des établissements, artisans et toutes petites entreprises.

Traitement : 1,3 millions de tonnes ont été traités en 2009 dans les installations de Midi-Pyrénées.
En France, 60 % environ des déchets non dangereux sont valorisés, soit par recyclage, soit par incinération avec récupération de l’énergie produite. Le reste est envoyé dans les installations de stockage des déchets non dangereux.

Répartition du gisement par département (2010)

Répartition du gisement par département (2010). Voir le descriptif ci-après

Descriptif détaillé du graphique (XLS - 25.1Ko)

Répartition du gisement par matière (2010)

Répartition du gisement par matière (2010). Voir le descritif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du graphique (XLS - 25.1Ko)

Haut de page

Déchets dangereux

Ils nécessitent des modalités particulières de collecte et de traitement car ils peuvent contenir des éléments polluants.

Exemples : huiles minérales usagées, piles, accumulateurs et batteries, amiante libre ou liée, déchets arséniés, cyanurés, mercuriés, chromés ou contenant des PCB (PolyChloroByphényles) ou PCT (PolyChloroTriphényls), déchets phytosanitaires, solvants, emballages souillés, boues industrielles…

Quantité : près de 140 000 tonnes produits par an en Midi-Pyrénées (6 millions de tonnes au niveau national).

Traitement : Midi-Pyrénées dispose de 17 centres de transit et d’une installation de stockage des déchets dangereux.

Les déchets dangereux peuvent être éliminés de trois façons : régénération, incinération avec récupération d’énergie ou stockage.


Occitanis (81) : installation de stockage de déchets dangereux

Déchets inertes

Nature des déchets inertes « bâtiment » : déchets de construction, démolition et réhabilitation.
Nature des déchets inertes « travaux publics » : remblais, déblais, déchets de terres, pierres…

Quantité : 15 millions de tonnes de déchets du BTP (bâtiment et travaux publics) produits par an en Midi-Pyrénées (343 millions de tonnes au niveau national).

Traitement : ces déchets sont principalement traités dans les installations de stockage (de déchets non dangereux et de déchets inertes). Dans certains cas, ils sont réutilisés comme matériau de remblai ou recyclés sous forme de granulats calibrés.