ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Midi-Pyrénées

Bois-énergie

Le gisement de bois-énergie comprend à la fois l'exploitation directe de la forêt et la valorisation des déchets de bois.

État des lieux régional

Midi-Pyrénées dispose de la 3e forêt de France.

La forêt  couvre 1/4 du territoire régional avec une répartition très inégale : les zones montagneuses sont fortement boisées tandis que les plaines du centre de la région sont essentiellement des terres agricoles. Notons la quasi absence des forêts en périphérie de Toulouse.

En outre, par ses activités agricoles et industrielles, la région produit d'importantes quantités de déchets de bois.

La disponibilité technico-économique nette régionale en bois-énergie - tenant compte des contraintes techniques environnementales et des conditions économiques actuelles - est de l'ordre de 2 600 à 3 000 milliers de m3 par an (600 à 700 ktep/an).

Actuellement, les prélèvements réalisés en Midi-Pyrénées sont de l'ordre de 1 800 milliers de m3 de bois par an.

La production de chaleur à partir de bois-énergie en Midi-Pyrénées (hors secteur agricole) est estimée à à 573 ktep en 2009 (source : bilan OREMIP 2011) dont :

  • ménages : 420 ktep
  • industrie : 150 ktep
  • Secteur tertiaire : 3 ktep


Chaufferie-bois de Mazamet (81)

En Midi-Pyrénées la consommation de bois de chauffage par les ménages représente la majorité de la consommation régionale de bois énergie :

  • 13 % des ménages utilisent le bois comme combustible principal de chauffage .
  • 25 % des ménages utilisent le bois-énergie pour le chauffage d'appoint ou en plaisir/ confort (en complément d'un chauffage au gaz, à l'électricité, au fioul…). Au total, plus d'un logement sur trois utilise le bois pour son chauffage.

Haut de page

Actions de l’ADEME

Études de faisabilité et d’opportunité

L’ADEME peut apporter une aide technique et financière aux études de faisabilité pour la mise en place d’une chaufferie bois, dans le cadre du PRELUDDE 2.

Une étude d’opportunité gratuite peut également être réalisée par les animateurs bois énergie locaux.

Investissements chaufferies bois et financements

L’ADEME peut apporter un soutien technique et financier aux collectivités ou aux entreprises qui souhaitent faire l'acquisition d'équipements performants.
Ce soutien peut être issu du PRELUDDE 2 ou du Fonds Chaleur (géré par l'ADEME).

Les dossiers de demande de subvention sont élaborés en fonction de la production envisagée pour le projet (en tep sortie chaudière bois).

Les projets de plus de 100 tep pourront être aidés dans le cadre de l'appel à projets régional du Fonds Chaleur, sur la base d’une analyse technico-économique qui estimera l’aide nécessaire pour la réalisation du projet.

Les projets industriels, agricoles ou du secteur tertiaire privé de plus de 1 000 tep peuvent répondre à l’Appel à projets national BCIAT.


Réseau de chaleur de Mazamet (81) sur le site du lycée Maréchal Soult

Approvisionnement


Plateforme de transformation du combustible bois à Labessières-Candeil (81)

Parallèlement à la mise en place des chaudières bois à alimentation automatique, une filière d’approvisionnement s’est développée en Midi-Pyrénées avec la mise en place d'un réseau d’approvisionneurs en bois déchiqueté/ plaquettes forestières et en granulés de bois.

Il est vivement conseillé de valider un contrat d’approvisionnement afin de bien spécifier à l’approvisionneur le type de combustible et les modalités de livraison.

Filière professionnelle

Des bureaux d’étude régionaux se sont engagés à respecter les cahiers des charges de l’ADEME pour la réalisation d’études (études de faisabilité bois énergie, notamment).

Pour les petites installations (principalement chez les particuliers), l’appellation Qualibois permet d’identifier les installateurs présents localement et qualifiés pour la mise en place d’appareils fonctionnant au bois énergie.

Chaufferie-bois de Nuzéjouls (46)

Outils

De nombreux outils pratiques sont disponibles sur le site national de l’ADEME.