ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Midi-Pyrénées

Énergie solaire thermique

Présentation

L’énergie solaire thermique permet de convertir le rayonnement solaire en chaleur. Elle participe au chauffage de l’eau sanitaire (chauffe-eau solaire individuels) et de la maison (système solaire combiné), via des capteurs solaires.
Cette technique est distincte de l’utilisation passive de l’énergie solaire (apport calorique direct grâce à des baies vitrées ou des murs trombes, par exemple).

Hôtel Thibotel de Toulouse (31)


Installation d'un capteur solaire thermique pour la production d'eau chaude

Schéma de principe d'un capteur solaire intégré. Voir le descriptif détaillé ci-après

Schéma de principe d'un capteur (source : TECSOL)

Le principe d’une installation de production d’eau chaude solaire est simple.
Un fluide caloporteur (eau glycolée en général) s’échauffe en circulant dans un absorbeur placé sous un vitrage. Outre son orientation, la performance du capteur dépend de la qualité du revêtement de l’absorbeur et du vitrage. Il est isolé thermiquement. Ensuite, selon l’usage souhaité (chauffage ou eau chaude) et la complexité de l’installation, ce fluide restitue la chaleur emmagasinée. Un appoint (gaz, électricité, bois, pompe à chaleur…) apporte le complément d’énergie nécessaire en cas de faible ensoleillement.
L’installation sera dimensionnée sur la période d’ensoleillement maximal afin de couvrir la quasi-totalité des besoins d’eau chaude durant la période estivale.

Schéma de fonctionnement d'un système solaire individuel. Voir le descriptif détaillé ci-après
Schéma de fonctionnement d'un chauffe-eau solaire individuel

Les installations solaires thermiques couvrent entre 50 % à 70 % des besoins en eau chaude sanitaire et entre 20 à 40 % des besoins annuels de chauffage, suivant la zone géographique et le profil de consommation.

Schéma de fonctionnement d'un système solaire combiné (plancher solaire direct et système à hydro-accumulation). Voir le descriptif détaillé ci-après

Schéma de fonctionnement d'un système solaire combiné (plancher solaire direct et système à hydro-accumulation)

L’énergie solaire thermique est également utilisée pour des usages spécifiques : le préchauffage de l’eau de piscine, le séchage des fourrages et la climatisation (encore à l’état de recherche et développement).


Complexe piscine-patinoire L'Archipel à Castres (81)

Haut de page

État des lieux régional

L’énergie solaire thermique est utilisable partout en Midi-Pyrénées, grâce à :

  • une durée moyenne d’ensoleillement de 2 000 heures par an,
  • une ressource qui varie de 1 200 à plus de 1 600 kWh/ m²/ an.

carte du gisement solaire en France

Carte du gisement solaire en France

En Midi Pyrénées, fin 2009, on comptait (source OREMIP – Région) :

  • chauffe-eau solaire individuels (CESI) : 70 000 m² de capteurs solaires thermiques et 14 053 installations,
  • systèmes solaires combinés (SSC) : 20 000 m² de capteurs et 1 362 installations,
  • chauffe-eau solaire collectifs : 10 000 m² de capteurs et  347 installations.


Production d'eau chaude solaire sur un habitat collectif à Castanet (31)


Chauffe-eau solaire individuel sur le toit d'une maison

Installations solaires collectives

L'installation d'un chauffe-eau solaire collectif est pertinente si les besoins en eau chaude sont constants tout au long de l’année.
Une installation sur un bâtiment qui ne consomme pas d’eau chaude sanitaire durant la période estivale (où l’ensoleillement est plus important) est donc peu appropriée.
La surface de capteurs à installer dépend de la quantité de volume d’eau chaude à produire. Aussi, estimer le volume de consommation d’eau chaude permet de dimensionner au plus juste la future installation. Dans le cas d’une réhabilitation, l’estimation doit s’appuyer sur des campagnes de mesure et/ou une analyse des relevés de consommations.
Le facteur économique est également primordial : un bon dimensionnement permet d’optimiser la production solaire pour un coût d’opération maîtrisé.

Centre de vacances le Nabias Val L'Ouron (65)

Afin d'être accompagné par des structures professionnelles compétentes, nous vous conseillons de vous référer :

  • au référencement OPQIBI pour la conception,
  • à la qualification QUALIBAT 5373 pour la mise en œuvre,
  • à l’appellation Qualisol pour les installations individuelles (chauffe-eau solaire et systèmes solaires combinés).

Créé par Enerplan à la demande de l'ADEME, le site Internet SOCOL regroupe l'ensemble des informations nécessaires au montage d'un projet de production d'eau chaude sanitaire solaire dans le secteur collectif, tertiaire ou industriel.

Si vous êtes maître d'ouvrage, vous pouvez obtenir des données d'ordre technique, réglementaire et financier, des fiches d'opérations et des contacts.
Le site propose également des informations sur la technologie du froid solaire.

Actions de l’ADEME

L’ADEME peut apporter un soutien technique et financier aux collectivités ou aux entreprises qui souhaitent faire l'acquisition d'équipements performants.

Cette aide financière s’effectue dans le cadre du PRELUDDE 2 ou du Fonds Chaleur.


Gîte La Maurague à Caussens (32)