ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Midi-Pyrénées

Action régionale

Valorisation énergétique des déchets

Présentation

Les déchets ménagers et assimilés résiduels constituent une source d'énergie par le biais de :

  • la chaleur produite lors de leur incinération,
  • la récupération du biogaz produit par les installations de stockage des déchets non dangereux.

Production de biogaz sur le site de Montech (82)

Les déchets ménagers et assimilés (DMA) sont produits par les ménages y compris les déchets dits « occasionnels » tels que les encombrants, les déchets verts et les déchets de bricolage. Ce sont également les déchets des activités économiques (DAE) produits par les artisans, les commerçants et les activités diverses de service, collectés en mélange avec les déchets des ménages. Les collectivités locales ont la responsabilité de l’organisation de la collecte et du traitement de ces déchets.
Les déchets non dangereux (DND) sont les déchets non dangereux des ménages et ceux issus de l’activité économique.
Les déchets résiduels ou ultimes constituent la fraction des déchets qui ne peut pas être valorisée par réemploi ou recyclage.

L'incinération consiste à brûler les ordures ménagères dans des usines d'incinération d'ordures ménagères (UIOM). La combustion produisant de l'énergie, celle-ci peut être récupérée et valorisée. La valorisation peut se faire sous forme de chaleur, d'électricité ou d'une combinaison de ces deux formes (la cogénération).

La récupération du biogaz produit par les installations de stockage des déchets non dangereux s’opère grâce à une maîtrise et une accélération des processus de dégradation des déchets dans une enceinte confinée.
La méthanisation consiste en un traitement de déchets ou matières organiques fermentescibles en l’absence d’oxygène (en milieu anaérobie). Le biogaz produit est composé majoritairement de méthane, de dioxyde de carbone et d’eau. Il peut être valorisé en électricité et en chaleur, en tant que biocarburant ou en l'injectant dans le réseau de gaz naturel.

Schéma de fonctionnement de l'unité de production de biogaz de Labessière-Candeil (81) (nouvelle fenêtre). Voir le descriptif détaillé ci-après (JPG - 107.6Ko)

Schéma de fonctionnement de l'unité de production de biogaz de Labessière-Candeil (81) (Cliquez pour agrandir l'image)

Descriptif détaillé du schéma (DOCX - 16.4Ko)

État des lieux régional

La capacité de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels en Midi-Pyrénées est d'environ 1 542 500 tonnes par an.

En  2010, 1 334 000 tonnes de déchets ménagers et assimilés résiduels et de déchets banals en mélange ont été traités, dont 35 % par incinération et 65 % par stockage (source : données 2008, base SINOE/ ADEME).

Midi-Pyrénées dispose de trois unités de valorisation énergétique (UVE) :

  • 2 d’entre elles alimentent un réseau de chaleur urbain : Toulouse et Montauban.
  • 2 usines produisent de l'électricité grâce à un turbo-vapeur : Toulouse et Bessières, ce qui représente une puissance installée électrique de 28 420 kW.

Ces trois UIOM représentent une capacité de traitement de 535 000 t/ an.
Elles ont traité 457 300 t de déchets en 2008 et elles ont fourni 192 000 MWh de chaleur et 119 500 MWh d'électricité.

Actions de l’ADEME

L’ADEME apporte une aide technique et financière aux études d’aides à la décision et aux investissements dans le cadre du Fonds chaleur.


Liens utiles

Consulter le site de SINOE

Base de données contenant toutes les informations sur les acteurs et services de collecte et d'élimination des déchets